Mes astuces pour faire de bonnes affaires immobilières

Investir dans l’immobilier est le rêve de beaucoup de Français. Combien sont ceux qui rêvent d’être propriétaire? Réaliser un tel rêve est pourtant un véritable casse-tête surtout lorsque l’on veut faire de bonnes affaires. Il faut par exemple choisir entre un immeuble neuf et un ancien (c’est-à-dire les immeubles qui ont déjà 5 ans d’ancienneté). Que vous optiez pour l’un ou pour l’autre, il existe des avantages et des inconvénients. L’immeuble neuf vous permettra de faire des économies allant de 20 à 30% par rapport au neuf ; les frais (acquisition et fonctionnement) pourront néanmoins être plus élevés. Tout cela mérite donc réflexion… Voici donc quelques conseils pour être sûr de faire une bonne affaire immobilière!

immeuble-haussmanien

Un investissement immobilier doit être réfléchi.

Profiter de la défiscalisation

De plus, en achetant un bien immobilier, vous pouvez faire de bonnes affaires en vous intéressant à la défiscalisation immobilière un principe qui permet de bénéficier de réductions d’impôt sous certaines conditions. Selon le dispositif retenu, le bien peut être financé de 50 à 70% par l’Etat et par le locataire.

Il existe diverses lois de défiscalisation : le déficit foncier, la loi Pinel, la loi Duflot, la défiscalisation LMNP Censi-Bouvard, la défiscalisation Malraux… Avant de vous lancer, il serait judicieux d’étudier chacune d’entre elles pour déterminer si vous y êtes éligible et si vous pouvez bénéficier des avantages fiscaux qui en découlent.

Être vigilant

Cela étant, en fonction de ce que vous achetez (studio, appartement, maison…), le lieu d’implantation de votre immeuble peut faire toute la différence. Vous devez donc prendre votre temps pour prospecter correctement que ce soit via agence et annonce immobilière, via internet ou par chasseurs de biens.

De même, outre l’environnement du bien, pour éviter les surprises, il va vous falloir vérifier les travaux de rénovations éventuelles ainsi que les taxes et charges liées à votre bien immobilier. Il faudra aussi essayer de détecter les vices cachés qu’ils soient administratifs ou propres au bien lui-même (défaut de permis de construire, mauvaise étanchéité, chauffage non fonctionnel…) et vérifier que les entreprises intervenant dans le cadre des travaux aient une bonne garantie décennale pour les travaux réalisés.

Emprunter aux meilleures conditions

Lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier, les considérations sont donc multiples. Cependant, s’il y en a une sur laquelle vous ne pourrez faire l’impasse, c’est le crédit immobilier. A moins d’être immensément riche, vous en aurez indéniablement besoin. Là plus que jamais, il va vous falloir faire les bons choix pour éviter de rembourser trop cher et trop longtemps.

Le problème, c’est que les offres de crédits immobiliers sont si nombreuses qu’il est facile de s’y perdre. Il existe donc des comparateurs comme sur l’url http://www.bioam.fr/simulation-credit-immobilier/, dont le but est de vous aider à faire rapidement des simulations de crédit en ligne ; vous pourrez ainsi faire des choix plus éclairés.

Pour une bonne affaire immobilière, vous pourriez aussi pensez à l’investissement locatif: lisez mon article « acheter pour louer » qui traite de ce sujet

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *