Islande : Ce qu’il ne faut pas rater

En Islande il fait froid, c’est peut-être pour cela que les islandais raffolent des sources deau chaude. Il faut dire que leur pays compte un grand nombre de ces sources et depuis quelques années des piscines d’eau chaude. Une bonne raison pour aller se perdre dans le pays, ce que je vous recommande chaudement !

Le Blue Lagoon, la grande référence

Le Blue Lagoon est à 40 minutes environ de Reykjavik si vous voulez tester une source d’eau chaude. Une fois arrivé, j’ai mis quelques minutes à plonger les yeux sur la vue du lagon deau chaude de couleur turquoise, entouré d’un paysage impressionnant de lave séchée. Une fois dans l’eau, vous pouvez y passer des heures sans vous rendre compte du temps qui passe.

En fait, il s’agit d’un lac artificiel dune surface de 200m. Son eau est naturellement chaude grâce à l’activité volcanique de l’île, ce qui m’étonne toujours d’ailleurs. Elle est aussi riche en silice et en sels minéraux, et c’est par ailleurs de cela qu’elle tire sa couleur turquoise.

islande

Les lopapeysa ou pull islandais

Les lopapeysa ou pull islandais en laine sont vraiment un lieu mythique si vous voyagez en Islande. Contrairement à ce que beaucoup pensent, c’est loin d’être un attrape-touriste si l’on sait reconnaitre les vrais des faux.

J’ai failli me faire avoir avant de savoir que les vrais lopapeysa sont des pulls en pure laine ornés d’un motif jacquard autour du col. Pour la petite histoire, les moutons islandais, qui sont soumis à un très rude climat, développent une laine plus dense que les autres moutons. Et le travail de la laine est quasiment devenu une tradition nationale en Islande. Enfin, les lopapeysa ne sont pas forcément des pulls, on peut trouver des gilets, des robes…

Partez à la rencontre des baleines

Plusieurs excursions allant de 2h30 à 4h sont proposées pour partir à la rencontre des baleines. Le départ se fait depuis Reykjavik, le long du chemin vous pouvez admirer des macareux. Et au bout du chemin, profitez du spectacle époustouflant des baleines de Minke, des baleines à bosse, des dauphins et des marsouins.

Un petit conseil pour la route : n’oubliez pas d’apporter votre lopapeysa, ainsi qu’une bonne crème pour la peau et de baume à lèvres.

Si vous ne prévoyez pas de partir depuis Reykjavik, mais préférez plutôt faire tout le tour de l’île, arrêtez-vous dans le nord du pays. Pour ceux qui ont déjà essayé, cela prend plusieurs jours, et vous ne devriez pas oublier de passer par la ville dAkuyeri. Au final, c’est au nord qu’on trouve le plus de baleines.

One Response
  1. Ben45

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *