Émerveillez-vous à Bogota en Colombie

La Colombie a juste ce qu’il faut pour attirer ceux qui y viennent chaque année : forêt amazonienne impressionnante, plage immaculée sur les côtes caribéennes… C’est un concentré de tout ce qu’on voit en Amérique du Sud,  et plus encore.

Et avec tout ça, c’est bien compréhensible que le pays devienne un des plus appréciés par les touristes en quête de sensations fortes ! Je vais vous donner de quoi vous émerveiller à Bogota en Colombie.

Musée de l’Or de Bogota

Le Musée de l’Or de Bogota est une attraction à part entière depuis 2004.Situé dans un bâtiment aux allures qui attisent la curiosité, c’est un bon point de départ pour partir à la découverte de la culture colombienne. Mais le gros plus, c’est que vous y profitez aussi de la culture de l’Amérique du Sud !

Le musée de lOr compte dans ses murs la plus grosse collection dorfévrerie de la période pré-hispanique connue à ce jour. Je ne peux pas dire exactement combien il y en a, mais c’est certain qu’il y en a bien quelques milliers qui se font reluquer tous les jours par des touristes avides de découvertes.

Les objets exposés dans le musée de lOr sont presque tous originaires de la Cordillère des Andes, de la côte Caraïbe et de la Sierra Nevada de Santa Marta.

bogota

Cerro de Monserrate

 

Tous ceux qui connaissent, même un peu, Bogota connaissent le Monserrate. C’est un site qui offre une vue tout ce qu’il y a de plus ahurissant, et sert de point de repère pour ceux qui ont peur de s’égarer dans la ville.

Pour aller au pied de ce monument mythique de la Colombie, je vous recommande de payer le trajet en bus. Une autre bonne alternative est de visiter la ville à pieds. Pour ma part, j’ai préféré le taxi que je trouvais plus sécuritaire. Je trouve aussi que c’est plus pratique pour visiter entièrement Bogota.

Dès que vous avez atteint le sommet du Monserrate, vous n’allez pas manquer la vue sur Bogota. Au programme : des montagnes vierges qui offrent tout un spectacle. À faire aussi : visiter l’église du Monserrate, et avaler quelques plats typiques pendant la descente.

One Response
  1. Rémy

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *